SUD Culture SOLIDAIRES
Un syndicalisme de lutte !
Accueil du siteSUD Culture
Autres structures :
Communiqués
Au fil du temps :
2010
Questions :
Services publics Précarité Musées
Le mot du webmestre
Un bouton présent dans le bloc "NAVIGATION" sur la gauche de votre écran vous permet d’appeler un article de présentation du site et des moyens de tout trouver rapidement !
Publié le samedi 27 février 2010
Communiqué de presse (Sud Culture Solidaires)
CHEZ Mc DONALD COMME AU LOUVRE, NON A LA PRECARITE !
27 février 2010

Aujourd’hui, samedi 27 février 2010, a eu lieu une action de sensibilisation au problème de la précarité et de l’avenir des services publics à 13h qui a bloqué le fonctionnement du Mc Donald récemment installé à l’intérieur du Louvre. Les participants à l’action ont ensuite fait le tour des autres magasins du Carrousel du Louvre et ont également distribués des tracts au public. Cette action, initiée par diverses associations, syndicats et soutenus par des partis politiques : L’appel et la pioche, CGT Eliance Musées, Sud Culture Solidaires, Le Louvre pour Tous, Union syndicale Solidaires Paris, NPA et Front de Gauche, a réunie une centaine de personnes.

Il s’agissait de faire le lien entre les méthodes de travail du privé et le devenir du service public. L’implantation de l’entreprise Mc Donald au Louvre est symbolique à un double titre. Mc Donald est une entreprise qui fonctionne sur la précarité et des méthodes managériales qui n’ont d’autres finalités que la productivité et le profit au détriment des conditions de travail des employés et de la santé des consommateurs. Cette entreprise est en outre connue pour sa répression à l’encontre des syndicats les plus revendicatifs. L’implantation de Mc Donald au Louvre, comme celle d’autres entreprises privées, souligne aussi la place de plus en plus grande accordée aux intérêts privés au sein des espaces publics. C’est dans cette logique de privatisation du service public que s’inscrit la marchandisation de la Culture. Mais au delà de cela, ce que les participants de l’action ont voulu mettre en avant c’est l’entrée au sein du service public avec la loi de mobilité des fonctionnaires et la Révision Générale des Politiques Publiques des logiques du management privé : évaluation, rentabilité, objectifs, performance, précarité (dont intérimaires)....

L’emploi précaire d’un côté et les méthodes de management libérales de l’autre sont les vecteurs d’une insécurité matérielle et psychologique qui sont destructrices pour les salariés aussi bien du privé que du public.

Sud Culture Solidaires 12 rue de Louvois, 75002 Paris, tél. : 01.40.15.82.68

Lisez ici le tract diffusé lors de cette action.

 

Répondre à cet article
Autres articles publiés dans cette rubrique
  1. Recrutement direct de magasiniers/ères : Comment la direction bafoue ses engagements | Section de la Bibliothèque nationale de France
    11 décembre 2017
  2. Quadrilatère Richelieu : La direction doit revoir sa copie ! | Section de la Bibliothèque nationale de France
    10 décembre 2017
  3. Où est l’argent des primes ? Au ministère ! | Section Louvre | Prime de fin d’année : optez plutôt pour la mutation
    8 décembre 2017
  4. CNESERAC : Du grand fourre-tout à la mascarade | Expression SUD Culture Solidaires
    17 octobre 2017
  5. Communiqués de SUD Culture Solidaires sur la situation en Turquie et au Kurdistan du Nord traduits en anglais | Communiqué Sud Culture Solidaires
    6 octobre 2017
  6. Le projet CAMUS ou le grand chamboule-tout des implantations en administration centrale | Tract SUD Culture Solidaires
    22 septembre 2017
  7. Rencontre Sud Culture solidaires / Secrétaire général du ministère de la Culture | Compte rendu SUD Culture Solidaires
    18 septembre 2017
  8. Destruction étatique du site archéologique d’Hasankeyf au Kurdistan en Turquie : une catastrophe scientifique, humaine et écologique | Communiqué Sud Culture Solidaires
    23 août 2017
  9. Turquie : la guerre contre les libertés civiles et la liberté de la presse doit cesser ! | Communiqué Sud Culture Solidaires
    23 août 2017
  10. L’inondation dans les soussols de l’immeuble des Bons Enfants | Fermeture du bâtiment pendant 4 jours
    28 juillet 2017