SUD Culture SOLIDAIRES
Un syndicalisme de lutte !
Accueil du siteSUD Culture
Autres structures :
Communiqués
Au fil du temps :
2008
Questions :
Manifestation
Lieux / Structures :
Louvre
Le mot du webmestre
Un bouton présent dans le bloc "NAVIGATION" sur la gauche de votre écran vous permet d’appeler un article de présentation du site et des moyens de tout trouver rapidement !
Publié le lundi 9 juin 2008
Communiqué Sud Culture Solidaires
Contre Eurosatory 2008
9 juin 2008

BIENVENUE A EUROSATORY LE MARCHE DE LA MORT ! !

Du 16 juin au 20 juin 2008, se tient EUROSATORY, le salon international de la défense terrestre, aéroterrestre et de la sécurité, salon officiel du commerce des armes organisé tous les deux ans au parc des expositions de Paris-Nord –Villepinte (93), avec pour slogan "Préparer la défense du futur".

Comme le vante la pub officielle, Eurosatory 2008 c’est : « 60 000 m2 d’exposition intérieure et 60.000 m2 d’exposition extérieure, 1 200 exposants de 50 pays, 30 pavillons nationaux, 72% d’exposants étrangers, la gamme mondiale la plus étendue de matériels et de services (Produits, services et secteurs industriels concernés), et aussi 50.000 visiteurs de 145 pays, 600 journalistes internationaux, 110 délégations officielles ».

Vendeurs et acheteurs potentiels d’engins de mort vont pouvoir "échanger" leur savoir-faire en matière d’armement et se livrer à de nombreuses « démonstrations » officielles. Ils y parleront de « défense », de « sécurité », de « méchants », d’axe du mal, de « terrorisme ». Mais éviteront soigneusement de prononcer le mot « guerre », synonyme de destruction à grande échelle. C’est vrai que : "Eurosatory : Préparons la Guerre de Demain", ça ne ferait pas un bon slogan pour l’être humain lambda ! Mais chut ! Ne dites pas que les armes tuent, ce qui importe ici c’est que ça rapporte le maximum de fric !

Le terrain aura été préparé par nos propres responsables politiques : « Si tu veux la paix, prépare la guerre » (Kouchner - septembre 2007), adage bien poussiéreux et tout aussi nauséeux, ou encore « la bombe ou le bombardement » (Sarkozy – aout 2007) au sujet de l’Iran. Combien de populations civiles vont-elles encore subir l’archaïsme de décisions prises après la tenue de tels propos ?

Et pourtant, parmi les 50 000 visiteurs attendus, combien viennent de pays ou les peuples sont opprimés, muselés par des dictatures militaires, des partis uniques, des théocraties, etc., pays sur lesquels ne pèse aucun embargo ? C’est la stratégie du surarmement qui se vend dans ce salon et la préparation des guerres de demain qui décimeront les populations civiles.

Il est plus que jamais indispensable de le crier :

La paix ne se prépare que grâce au courage et à la volonté politique.

Mais pourquoi donc Sud Culture Solidaires se mêle t-il de cela ? Quel point commun entre Défense et Culture ?

Parce que ce mardi 17 juin 2008 (jour de fermeture au public), les responsables du Musée du Louvre, pour la 6ème fois consécutive, déroulent le tapis rouge devant ces sombres marchands et acheteurs.

C’est entre un raout sous la pyramide et une visite privée des chefs-d’œuvre que vont se nouer des contacts et se finaliser des contrats. Une nouvelle fois, sans le moindre état d’âme, notre administration loue des espaces prestigieux de notre patrimoine contre des espèces sonnantes, trébuchantes et nauséabondes.

Notre organisation syndicale SUD Culture Solidaires manifestera à cette occasion, comme elle le fait tous les deux ans, son opposition à cette manifestation guerrière.

Elle manifestera parce qu’elle refuse que de hauts lieux de Culture, comme le musée du Louvre, qui sont au centre des échanges pacifiques entre les hommes, femmes, et enfants du monde entier, deviennent des officines macabres, des lieux de réjouissance pour ceux qui participent à la destruction de leurs semblables, pour toujours plus de puissance et de profit !

Une nouvelle fois, Sud Culture Solidaires interpelle Christine Albanel, ministre de la Culture et le président-directeur du musée du Louvre afin qu’il soit mis fin à cette mise à disposition du personnel, des lieux et des œuvres du « plus prestigieux musée du monde ». Parallèlement, Sud Culture Solidaires appelle à rejoindre tout rassemblement destiné à rappeler aux invités d’ « Eurosatory » qu’ils ne sont pas les bienvenus.

Sud Culture Solidaires, le 9 juin 2008.

 

Répondre à cet article
Documents joints à cet article :
Autres articles publiés dans cette rubrique
  1. Quelles élections pour le futur CNECEA des ENSA ? | Section des Écoles Nationales Supérieures d’Architecture
    15 février 2018
  2. Bienvenue chez les Magasinier.e.s : Moins d’effectif, plus de précarité ! | Section de la Bibliothèque nationale de France
    19 janvier 2018
  3. Pour un débat ouvert, démocratique, multiple et fructueux sur les conditions d’application de la réforme du statut d’enseignant-chercheur dans les établissements d’enseignement supérieur de l’architecture | Section des Écoles Nationales Supérieures d’Architecture
    17 janvier 2018
  4. Surprime de fin d’année : défendons une répartition socialement juste | 700 euros pour toutes et tous les éligibles | Intersyndicale de la Bibliothèque nationale de France
    10 janvier 2018
  5. Surprime de fin d’année, la direction doit revoir sa copie ! | Intersyndicale de la Bibliothèque nationale de France
    9 janvier 2018
  6. Recrutement direct de magasiniers/ères : Comment la direction bafoue ses engagements | Section de la Bibliothèque nationale de France
    11 décembre 2017
  7. Quadrilatère Richelieu : La direction doit revoir sa copie ! | Section de la Bibliothèque nationale de France
    10 décembre 2017
  8. Où est l’argent des primes ? Au ministère ! | Section Louvre | Prime de fin d’année : optez plutôt pour la mutation
    8 décembre 2017
  9. CNESERAC : Du grand fourre-tout à la mascarade | Expression SUD Culture Solidaires
    17 octobre 2017
  10. Communiqués de SUD Culture Solidaires sur la situation en Turquie et au Kurdistan du Nord traduits en anglais | Communiqué Sud Culture Solidaires
    6 octobre 2017